Benoît Mintiens (profil-avant)

Written by 11h50 Montres, Portraits

Benoît Mintiens, une nouvelle lecture du temps

Admirée par des visionnaires comme Philippe Starck et Tony Fadell, Ressence allie design organique …

Les mots sont impuissants pour expliquer la beauté. Ils le sont tout autant pour expliquer le fonctionnement d’une montre ayant abandonné des aiguilles au centre qui survolent un cadran. Le label anversois haut de gamme Ressence a ainsi révolutionné la lecture de la mesure du temps dans la fine horlogerie. Entretien avec le fondateur de la marque, Benoît Mintiens. 

Serge Vanmaercke

Plongez dans l’univers de Ressence et son Écran Mécanique sur www.ressencewatches.com. Admirée par des visionnaires comme Philippe Starck et Tony Fadell, Ressence allie design organique et mécanique de précision depuis 2010.

Montre au poignet

L’offre

Pour comprendre le fonctionnement unique des montres Ressence, il est recommandé de visiter leur site web où des tutoriels détaillent le concept innovant de l’écran mécanique. Ce terme, utilisé exclusivement par Ressence, décrit un cadran plat mobile qui change l’information dans le temps.

Montre au poignet

Les montres, conçues en Belgique et fabriquées en Suisse, ont évolué au fil des ans, attirant l’attention de personnalités influentes telles que le designer Philippe Starck et l’informaticien Tony Fadell.

Montre au poignet

La Type 2 à couronne électronique : la montre se remet en marche et à l’heure en tapotant par deux fois le verre.

Montre au poignet

L’itinéraire

Benoît Mintiens, fondateur et CEO de Ressence depuis 2010, a débuté sa carrière chez Enthoven Associates. Sa vision innovante de la mesure du temps a valu à Ressence le Prix de la Révélation Horlogère en 2013, affirmant sa réputation dans la haute horlogerie.

La première heure

La philosophie de Ressence est de maximiser l’expression de la mesure du temps. Benoît Mintiens, passionné par le design et la mécanique, a créé une marque qui se distingue par son esthétique unique, son ergonomie et son univers de marque cohérent.

Benoît Mintiens sur un Land Rover

Miles – Vous êtes passé d’un design multisectoriel à un focus sur un seul produit. Pourquoi ?

Benoît Mintiens Je ne me suis pas posé la question. Je ne connaissais personne dans l’horlogerie. Mais je me souviens que j’ai aimé les montres dès mon plus jeune âge…

La passion de Benoît Mintiens pour les voitures classiques transparaît dans ses montres Ressence, où l’expérience prime sur la nostalgie. Avec des plans établis jusqu’en 2030, Ressence vise à atteindre un niveau d’industrialisation qui transcende celui d’une start-up, marquant ainsi sa pérennité dans l’industrie horlogère.

Auteur

Visited 101 times, 1 visit(s) today
Close Search Window
Close